Domaines de Compétencesdieteticien nutritionniste paris

L’alimentation et la diététique sont aujourd’hui considérées comme un facteur déterminant de la performance et du maintien d’une bonne santé.

Cependant, les sportifs ne s’intéressent à la nutrition qu’à l’occasion des compétitions. La vie alimentaire s’ordonne, alors, autour de listes dichotomiques d’aliments moraux et immoraux.

Les frites c’est mal, les haricots verts c’est bien…

Au quotidien, l’alimentation du sportif peut aussi être déstructurée, pouvant entraîner une baisse de la vigilance préjudiciable à la sécurité, des états de méforme, de mauvaise récupération, bien loin des objectifs de réussites sportives et de bien être.

Chaque sportif élabore son petit classement personnel, plus ou moins respectueux des grandes catégorisations diététiques sociales et scientifiques.

Face à la multitude de publications contradictoires, de sévères prohibitions diététiques, de coupable gourmandise… Comment s’y retrouver, pour faire passer des messages simples et appétissants ???

 

Thèmes des actions diététiques dans le sport – Objectifs ?

 

Les objectifs nutritionnels doivent prendre en considération l’environnement des sportifs, en concertation avec l’équipe médicale et les entraîneurs.
Les objectifs d’une conduite alimentaire adaptée sont multiples :

1 – PRISE EN CHARGE PERSONNELLE EN CONSULTATION : Optimisation des qualités sportives à titre individuel

  • Amélioration du suivi des séances d’entraînements, des sensations à l’effort et des qualités de récupération. Ceci se traduit par un meilleur rendement à l’entraînement et une progression des performances en compétitions, par une alimentation adaptée aux spécificités du sportif.
  • Amélioration des qualités de vigilance, et du suivi de l’effort grâce aux choix des collations, protocoles d’hydratation…
  • Dépistage des risques de contre-performances, de problèmes de concentration, liées à une mauvaise hygiène alimentaire
  • Atteinte ou maintien du poids de forme et amélioration de la composition corporelle
  • Compréhension et régulation du comportement alimentaire

L’important pour le sportif est de construire lui-même ses modalités de changement alimentaire. S’il comprend plus globalement pourquoi et comment il mange, la diététicienne peut alors, lui permettre des plans d’actions visant ses objectifs de changement. Le rôle de la diététicienne est celui d’accompagnateur et non de décideur pour et à la place de l’autre.
Il s’agit de maintenir le lien indispensable entre diététique, alimentation et plaisir de la table.

 

2- PRISE EN CHARGE DE L’EQUIPE : Education nutritionnelle de groupe

  • Formations à thèmes nutritionnels : les exigences nutritionnelles et la sensibilisation à l’importance d’une alimentation choisie.
  • Conception ou adaptation des menus lors des déplacements

 

REFERENTIEL ADAPTE – les outils de l’évaluation alimentaires

 

Le bénéfice de cette enquête est de saisir la relation entre les choix alimentaires, les comportements de table, l’environnement familial, la culture nutritionnelle… du sportif :

 

  • SEMAINIER ALIMENTAIRE (bilan diététique et nutritionnel)
  • QUESTIONNAIRE ALIMENTAIRE DE CONSOMMATION. La détermination des besoins énergétiques se fait après une évaluation des apports alimentaires, comparée à l’évaluation des dépenses énergétiques :
    – Type d’activité : durée, fréquence, degré d’entraînement. Les dépenses énergétiques ne sont identiques selon les volumes des programmes d’entraînement. Nécessite de personnaliser
    – Récupération
    – Age, Sexe
    – Corpulence du sujet : poids, taille, mesure de la composition corporelle.
    – Environnement climatique
    – Sport à catégories de poids…

Les besoins énergétiques des sportifs sont variables au cours de l’année.

  • FICHE DE SUIVI HYDRIQUE
  • FICHE DE GOUT ET NON-GOUT …

 

LES CONSEILS DIETETIQUES – Efficacité et pratique – Entretien individuel pour valider les questionnaires

 

  • Transformation des données de l’enquête alimentaire en BILAN NUTRITIONNEL PERSONNALISE. L’objectif est d’offrir des réponses adaptées aux sportifs au vue de la charge d’entraînement, des compétitions, de la hiérarchisation des objectifs sportifs, des choix et goûts alimentaires, culturels, des habitudes de vie, autour de six notions fortes :

1- Quantité
2- Qualité
3- Diversité
4- Répartition
5- Hydratation
6- Gastronomie

  • Mise en avant des erreurs et des points positifs
  • Conseils précis et adaptés pour gérer le quotidien

1- Conseils d’achat alimentaire
2- Conseils culinaires
3- Organisation et apport quantitatif des repas (exemples concrets )
4- Adaptation aux objectifs (compétition, affûtage, … )

  • Remise d’un GUIDE NUTRITIONNEL PERSONNALISE

– Conseils diététiques et alimentaires adaptés à chaque sportif
– Préparation alimentaire au vue de la compétition, des ravitaillements, collations…

Inutile de céder au spectaculaire, ni aux injonctions diététiques sévères, pour conduire à une meilleure hygiène alimentaire. Il faut simplement ‘’apprendre’’ à consacrer un petit moment aux commissions pour préparer une table agréable !

Biblioraphie :
  • Apports nutritionnels conseillés pour la population française. 3eme édition Tec et Doc. A. Martin. AFSSA. ‘’ Sportifs et sujets à activité physique intense ‘’
  • Apports Nutritionnels conseillés pour les enfants et adolescents sportifs de Haut niveau de performance. Edition Lavoisier. Vidailhet Michel
  • Biochimie et nutrition des activités physiques et sportives. Ed Masson. Paul Pilardeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires